Une vie pour les abeilles (PREFACE D'ALAIN BARATON)

,

À propos

Une vie pour les abeilles donne à lire un témoignage unique sur le métier d'apiculteur aujourd'hui. Henri Clément, qui vit du miel qu'il récolte dans les Cévennes depuis trente ans, y évoque les enjeux et les espoirs de cette profession, trop souvent cantonnée à sa dimension artisanale. Au coeur d'une biodiversité fragile, l'apiculteur occupe en effet une position privilégiée pour alerter l'opinion sur les risques que font peser, sur Apis mellifera notamment, les pratiques de l'agriculture intensive et l'utilisation des pesticides. Au fil de leurs échanges, Philippe Bertrand a amené Henri Clément à raconter sa passion pour les abeilles, son mémorable combat pour obtenir l'interdiction du Gaucho et du Régent, la création du programme " Abeille, sentinelle de l'environnement ". Parallèlement, se dessine le parcours d'un homme sincère et entier, de sa découverte de l'apiculture auprès de son père dans la montagne cévenole à sa pratique quotidienne du métier et à l'avenir qu'il lui prédit.



Rayons : Sciences & Techniques > Sciences de la vie

  • EAN

    9782917770184

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    134 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Henri Clement

Henri Clément est apiculteur : il exploite près de 400 ruches entre la
Lozère et l'Aude. Très impliqué dans le syndicalisme apicole, il est le porte-
parole de l'Union nationale de l'apiculture française (22 000 adhérents).
Il est l'auteur d' Une vie pour les abeilles (Rue de l'échiquier, 2012) et du
Traité Rustica de l'apiculture (Rustica, 2002).

Philippe Bertrand

Philippe Bertrand, né en 1954, est Directeur de Recherches au CNRS. De formation de base en physique et chimie, il s';est intéressé très tôt aux systèmes naturels avec une approche résolument multidisciplinaire. Ses recherches l'ont amené à travailler en contact étroit avec des géochimistes, des sédimentologistes, des paléontologistes, des physiciens et des biologistes, notamment dans les thématiques de l'océanographie et de la paléoclimatologie. Il dirige depuis 2002 le laboratoire mixte de recherche EPOC (Environnements et Paléoenvironnements Océanographiques) du CNRS et de l'Université de Bordeaux), où toutes ces disciplines et thèmes scientifiques sont présents. Il est auteur ou co-auteur d'une centaine de publications, dont une majorité dans des revues scientifiques internationales.

empty