Souffrance en France

À propos

Les Français souffrent et ne le disent pas. Comment faisons-nous pour tolérer le sort des chômeurs et des " nouveaux pauvres "? Et comment parvenons-nous à accepter sans protester des contraintes de travail toujours plus dures, dont nous savons pourtant qu'elles mettent en danger notre intégrité mentale et physique ? Christophe Dejours, spécialiste du travail, découvre à l'origine de ce consentement silencieux la peur et la honte. Il révèle comment, pour pouvoir endurer la souffrance sans perdre la raison, on se protège. A la lumière du concept de distorsion communicationnelle de Jürgen Habermas et de celui de banalité du mal d'Hannah Arendt, il met au jour le processus qui fonctionne comme un piège. Alors la souffrance devient impensable. Et l'injustice sociale banalisée...



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782757812624

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    237 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    150 g

  • Lectorat

    Public motivé

  • Distributeur

    Volumen

  • Support principal

    Poche

Christophe Dejours

Christophe Dejours est psychanalyste et psychiatre, professeur
de psychologie au Conservatoire national des arts et métiers. À l'origine de
la psychodynamique du travail, il est l'auteur de nombreux ouvrages dont
Souffrance en France (Seuil), La Panne et Le choix (Bayard).

empty