Les justices seigneuriales en Anjou et dans le Maine

À propos

Fondée sur le dépouillement exhaustif d'archives de la pratique judiciaire, cette étude tente une approche à la fois quantitative et qualitative des registres audienciers d'affaires judiciaires et d'amendes, tout en faisant une large place au droit coutumier en vigueur en Anjou et dans le Maine. Cette recherche examine ainsi la manière dont l'audience s'organise, le personnel qu'elle mobilise, mais également l'activité quotidienne des tribunaux seigneuriaux à travers la procédure suivie, le type d'affaires jugées et les condamnations prononcées. Elle dégage les modèles susceptibles d'avoir influencé la conduite de l'exercice judiciaire dans cette région et à ce niveau institutionnel.


Sommaire

Préface de Jean-Michel Matz.
Cadres institutionnels et juridiques.

- Les sources de la pratique : vestiges de la mémoire judiciaire.
- Contours et réalité des juridictions seigneuriales.
- Les normes juridiques : l'encadrement des pratiques judiciaires.

La scène judiciaire et ses acteurs.

- Le temps de la justice.
- Les lieux de justice.
- Les gens de justice : un univers bigarré ?

Procès et procédure : l'activité des justices seigneuriales.

- Définir, classer et compter.
- Le « théâtre judiciaire » : parties en présence et déroulement du procès.
- Sortir du procès.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)


  • Auteur(s)

    Isabelle Mathieu

  • Éditeur

    PU de Rennes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    24/02/2011

  • Collection

    Histoire

  • EAN

    9782753512825

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    394 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    600 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu, maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l'université d'Angers, consacre ses recherches à l'organisation et au fonctionnement de la justice aux XIIIe-XVe siècles.

empty