L'école des ouvriers (préface Sylvain Lasarens et Julian Mischi)

Traduction BERNARD HOEPFFNER  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Le refus de la connaissance scolaire par les fils d'ouvriers et le sentiment qu'ils "en savent plus" font écho à l'idée très répandue dans les classes populaires de la supériorité de la pratique : "Un brin de zèle vaut une bibliothèque de diplômes", annonce un grand placard placé dans l'atelier.
L'aptitude pratique vient toujours en premier ; elle est préalable à toute autre forme de savoir. Alors que le petit-bourgeois considère les diplômes comme un moyen d'accroître les choix qui s'offrent à lui, du point de vue de la classe ouvrière, si le savoir ne se justifie pas, il faut le rejeter. De l'école à l'usine, ce livre rend compte de la façon dont, en désorganisant l'encadrement scolaire, en s'opposant aux "fayots", "les gars" privilégient leur sortie du système scolaire, anticipant le fait que l'école ne leur promet aucun avenir collectif en dehors du travail manuel.
Ce classique de la sociologie du monde ouvrier est suivi d'un entretien avec l'auteur réalisé en 2011 et d'une postface de Sylvain Laurens et Julian Mischi.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782748901443

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    412 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty