La reine du bal

,

Traduction ANNE DAMOUR  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Ce soir-là, elle était la reine du bal... pour la dernière fois : la riche et mondaine Virginia Wakeling a été tuée lors du gala du Metropolitan Museum dont elle était l'une des plus généreuses donatrices. Elle a vraisemblablement été précipitée du toit. Par qui ? L'affaire n'a jamais été élucidée. Trois ans plus tard, Laurie Moran, l'enquêtrice phare de l'émission Suspicion, s'empare du cold case. Elle découvre que Virginia était une femme très courtisée : un petit ami nettement plus jeune désigné à l'époque comme le principal suspect et de nombreuses personnalités avec lesquelles elle avait noué d'étroites relations. Tous étaient présents lors de la célèbre fête caritative. Mais qui aurait eu intérêt à se débarrasser de Virginia ?Après Le Piège de la Belle au bois dormant, la nouvelle enquête à haut risque de Laurie Moran, aux prises avec l'univers à la fois frivole et impitoyable de la jet-set new-yorkaise.Traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne Damour.



Rayons : Policier & Thriller > Thriller

  • EAN

    9782253260059

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    374 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    206 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Mary Higgins Clark

D'abord secrétaire puis hôtesse de l'air, ce n'est qu'au décès de son mari que Mary Higgins Clark se lance dans la rédaction de scripts pour la radio. Son premier ouvrage est une biographie de George Washington. Elle décide ensuite d'écrire un roman à suspense, La Maison du guet, son premier best-seller. Encouragée par ce succès, elle continue à écrire tout en s'occupant de ses enfants. En 1980, elle reçoit le Grand prix de littérature policière pour La Nuit du renard. Mary Higgins Clark a écrit alors un roman par an, toujours accueilli avec le même succès par le public. Mary Higgins Clark est morte le 31 janvier 2020 à 92 ans.

Alafair Burke

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Alafair Burke est considérée comme l'une des nouvelles voix du polar contemporain. Ancienne adjointe du procureur de Portland, et fille du célèbre auteur James Lee Burke, elle enseigne le droit pénal à New York. Ses romans sont traduits en 12 langues. Son premier ouvrage traduit en France, Jamais vue, est paru en 2013 aux éditions Télémaque.

empty