À propos

Qu'est-ce qui nous pousse, inéluctablement, inlassablement, à former des couples ? Et qu'est-ce qui explique aussi nos difficultés à cet égard ? Les sociologues en analysent les évolutions ; les psychologues le scrutent pour nous fournir des recettes afin de mieux réussir notre petite cuisine conjugale. Ne faut-il pas aller plus loin encore ? Pour mieux comprendre, ne convient-il pas de nous tourner vers l'ensemble du vivant ? Et de nous interroger sur ce qu'a vraiment de spécifique ou pas le couple humain ?
L'ouvrage s'ouvre sur un véritable « bestiaire d'amour », éloge souvent cocasse de la diversité sexuelle, qui nous fait voyager de la tique au castor en passant par le crapaud ou l'oiseau jardinier, avant l'entrée en scène des primates. Quelles leçons nous offrent-ils ?
Suit un fantastique parcours des temps préhistoriques aux mutations de l'hypermodernité, à travers tout ce que nous autres humains avons cru inventer en matière d'amour. Comment avons-nous régulé et organisé l'attraction qui nous pousse vers l'autre ou nous en éloigne et les exigences sociales ? Si l'homme est un animal social, n'est-ce pas en matière d'amour la nature qui parle encore en lui ? Tout a-t-il autant changé qu'on le croit depuis l'avènement de l'homme ?



Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782221117088

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.4 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    550 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Didier Vincent

Jean-Didier Vincent, né en 1935, est professeur de physiologie, neurobiologiste à la faculté de médecine de
l'université Paris XI et fut de 1991 à 2004 directeur de l'Institut de neurobiologie Alfred Fessard
du CNRS. Il est président du conseil national des programmes au ministère de l'Education nationale depuis 2002, membre de plusieurs comités d'éthique : l'Académie nationale de médecine et de l'Académie des sciences. Il préside depuis octobre 2005 l'Association pour l'Université numérique francophone mondiale (UNFM). Il a écrit plusieurs ouvrages, dont La Biologie des passions (Odile Jacob, 1986) et Voyage extraordinaire au centre du cerveau (Odile Jacob, 2007). Il a publié une quinzaine d'ouvrages où la littérature joue à cache-cache avec la science. Il est originaire de Sainte-Foy-la-Grande en Gironde, comme son héros.

empty