Bonne annee

À propos

Mo', Hocien, Julien et les autres ont 18 ans, alors basta : le " taré ", l'an 2000 et tous les trucs des vieux, ils s'en tamponnent.
C'est le Nouvel an, bon Dieu ! Ils ont vraiment d'autres projets, qui s'appellent Sonia, Maggy ou Clara... faut juste qu'ils trouvent de quoi se protéger. Sauf que si on trouve de tout dans la cité (surtout des trucs qui tuent), des capotes, bernique, y'en a pas ! Mais bon, Mo' avait rencard au bowling avec Maggy. Ça commençait plutôt bien. Mais il a rencontré Sonia... et tout est alors parti de traviole.
Bonne année !



Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées

  • EAN

    9782203334717

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    30.3 cm

  • Largeur

    22.6 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Baru

Baru, né en 1947, vient tard à la bande dessinée. Il débute en 1982 dans Pilote, avec des récits complets, et publie, deux ans après, Quéquettes Blues, qui lui vaut l'Alfred 85 du meilleur premier album à Angoulême et le révèle au grand public. En 1985, Dargaud publie La piscine de Micheville, suivi des deuxième et troisième volumes de Quéquette Blues. En 1985 et 1987 paraissent, chez Futuropolis, La communion du mino et Vive la classe. Il réalise alors pour l'Echo des Savanes Cours camarade, puis Le chemin de l'Amérique (Alph'art du meilleur album 1991 à Angoulême, coécrit avec Jean-Marc Thévenet, dont la réedition paraîtra mi septembre 98 chez Casterman), publiés en 1988 et 1990 par Albin Michel. C'est en avril 1995 qu'il publie L'autoroute du soleil chez Kodansha, puis chez Casterman en septembre. Cet album se verra couronné du Prix des libraires spécialisés et de l'Alph'art du meilleur album 1996 au festival d'Angoulême. Suivront chez Casterman en janvier 97, Sur la route encore. et en 98, Bonne année.
En 1999, Baru entame la série "Les années Spoutnik", toujours aux éditions Casterman

empty