Poésies (1913-1926) (préface Claude Rey)

À propos

«Les expériences auxquelles va se livrer Éluard entre Le devoir et l'inquiétude (1917) et Les dessous d'une vie (1926) n'ont pas pour but d'affirmer l'originalité ou la virtuosité d'un écrivain, d'aiguiser ou de souligner sa singularité, ni de créer un frisson nouveau pour les connaisseurs. Éluard n'est pas non plus à cette époque à la recherche de lui-même, comme on dit. Tout se passe au contraire comme s'il s'était trouvé d'emblée, en même temps qu'il prend congé de Grindel pour adopter le nom de sa grand-mère. La voix la plus éluardienne se fait entendre dès le début, inimitable comme eau de source, effervescente de limpidité, volubiles et lisses vocalises de bulles d'oxygène naissant.»Claude Roy.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • Auteur(s)

    Paul Eluard

  • Éditeur

    Gallimard

  • Date de parution

    17/02/1971

  • Collection

    Poesie Gallimard

  • EAN

    9782070318087

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    175 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Paul Eluard

De son vrai nom Eugène Grindel (14 décembre 1895 à Saint-Denis - 18 novembre 1952 à Charenton-le-Pont), Paul Eluard adhère au mouvement Dada, puis participe à l'aventure surréaliste aux côtés d'André Breton, Louis Aragon et Philippe Soupault. Poète de la Résistance durant les années noires, militant communiste, il demeure le chantre éternel d'un certain lyrisme amoureux. Dans la collection “ Poésie d'abord ”, les Éditions Seghers rassemblent quelques-uns de ses plus beaux textes : Derniers poèmes d'amour, Le Poète et son ombre, Poésie involontaire et poésie intentionnelle, L'Immaculée Conception (avec André Breton) et Lettres de jeunesse.

empty